Soldes
Modes de paiements

CHOISIR ET ACHETER UN COMPRESSEUR D'AIR

Avant de choisir un compresseur d'air, il faut évaluer au mieux vos besoins en air comprimé pour déterminer la pression et le débit d'air nécessaire au fonctionnement des appareils que vous allez brancher sur votre compresseur.

Un compresseur d'air a besoin d’une certaine quantité d’air pour faire fonctionner les appareils pneumatiques.
Ce volume d’air se mesure en litre / min ou m³/min. (1m3 / h = 16,67l/mn).
Ce volume va dépendre de la taille de la cuve du compresseur et de sa capacité à la remplir plus ou moins vite.
Le plus souvent les compresseurs d’air utilisent une source électrique (230V ou 380 V), mais il existe également des modèles thermiques pour le travail en extérieur sans électricité.

Sur le tableau ci-dessous vous trouverez la majorité des outils et appareils pneumatiques et le compresseur recommandé suivant leur consommation en air.

ACHETER VOTRE COMPRESSEUR D'AIR

/Accueil/Equipement d'atelier/Les compresseurs

Le moteur du compresseur 

Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte la taille du moteur du compresseur d'air.
Les besoins en air ne seront pas les mêmes lorsqu’on branche une clé à choc ou un pistolet de gonflage.
Tous les outils au fonctionnement lent ne nécessitent pas beaucoup de puissance, mais dès que la vitesse augmente l’approvisionnement en air doit considérablement augmenter. C’est aussi le cas si l’on branche plusieurs appareils simultanément.

 

Le réservoir du compresseur

 

La taille du réservoir à une toute aussi grande importance. Son seul but est de stocker de l’air, mais si l’outil qui sera branché sur le compresseur consomme plus d’air que ce qui est disponible, il faudra attendre le remplissage d’un volume d’air minimal requis pour relancer l’outil et ainsi de suite à chaque utilisation. Cela peut vite devenir un problème pour un usage professionnel.
Il ne faut jamais sous-estimer ses besoins en air, même si c’est pour un usage domestique.
Un bricoleur averti pourra être amené à réaliser le crépi d’une façade ou effectuer des gros travaux de peinture.
Tout dépend aussi de l’espace dont vous disposez pour placer le compresseur : les petits modèles sont de type portable, avec un poids allant jusqu’à 20 kilos, donc facilement transportables ; les modèles intermédiaires sont équipés de roues, leurs poids varient de 20 à 150 kilos ; quant aux plus gros, ils sont fixes, et pour ne pas prendre trop de place, on les place généralement en hauteur.

Conseil du technicien Toupour : Pensez à purger votre réservoir d'air régulièrement afin d'éviter la corrosion à l'intérieur de votre cuve (la vis de purge se trouve généralement dessous la cuve).

L'air quand il est compressé monte en température et lorsqu'il est stocké dans le réservoir il refroidi, un condensat est alors présent dans votre cuve.

Le tableau ci-dessous donne une idée du compresseur à choisir par rapport à son utilisation :

 

Exemples de compresseurs d'air

Utilisations

50L

1,5CV

15m3/h

100L

2CV

17m3/h

100/150L

3CV

23m3/h

200/300L

5,5CV

40m3/h

Agrafage

OOO

OOOO

OOOO

OOOO

Gonflage

OOO

OOOO

OOOO

OOOO

Peinture (aérographe)

OOO

OOOO

OOOO

OOOO

Pistolet colle, mastic

OO

OOO

OOOO

OOOO

Soufflette

OO

OOO

OOOO

OOOO

perçage

OO

OOO

OOOO

OOOO

Marteau burineur

O

OOO

OOOO

OOOO

Pulvérisation

O

OO

OOO

OOOO

Peinture (gros travaux)

O

OO

OOO

OOOO

Clé à choc (petite)

X

O

OOO

OOOO

Meulage

X

X

OOO

OOOO

Sablage

X

X

OOO

OOOO

Clé à choc (grosse)

X

X

OO

OOO

ponçage

X

X

O

OOO

 

OOOO = Continue   OOO = Prolongée     OO = Normale      O = Occasionnelle     X = Déconseillé          

Voici les bonnes questions qu’il faut se poser avant l’achat de ce type d’appareil :

  • Quels outils pneumatiques vais-je brancher dessus ?
  • Est-ce-que j’ai besoin d’avoir de l’air en continu ?
  • Je souhaite le déplacer ou je le laisse de manière définitive à l’atelier ?
  • De quelle tension je dispose (230 ou 400 V) ?
  • L’achat d’un modèle insonorisé est-il justifié ?

Calculer ses besoins en air

Il existe une méthode de calcul très simple pour connaître ses besoins en air : Totaliser la consommation de tous les outils branchés simultanément sur le compresseur.

Ces informations sont généralement inscrites sur les appareils ou sur la documentation technique du fabricant. Le résultat sera à multiplier par 1,5.
Vous obtiendrez ainsi le nombre de litres / minutes qu’il vous faudra pour faire fonctionner vos outils pneumatiques.

Entretien 

Le compresseur, comme tout autre appareil, demande un minimum d’entretien :

  • le filtre à air doit être régulièrement nettoyé. Dans un atelier l’air aspiré est bien souvent poussiéreux, il faut donc qu’il soit filtré avant d’arriver dans la cuve pour éviter de l’encrasser de bloquer l’utilisation des outils qui y seront branchés.
  • selon la fréquence d’utilisation, il est conseillé de purger la condensation. Une petite vis se trouve sous le compresseur et permet d’éliminer l’excès d’humidité qui pourrait geler en hiver ou encore oxyder le fond de la cuve.
  • la vidange doit s’effectuer toutes les 100 heures de fonctionnement ou une fois par an au minimum.

 

Conseils pour brancher vos accessoires

Pour l’utilisation d’une soufflette, d’un manomètre ou autre accessoire à faible consommation d’air, vous pouvez utiliser un tuyau d’alimentation d’air de diamètre intérieur de 6 à 8mm et le brancher sur le manodétendeur du compresseur.
Pour l’utilisation d’une clé à choc, d’un marteau burineur ou autre appareil à forte consommation d’air, vous devez utiliser un tuyau d’air de diamètre intérieur 10 à 12 mm, le brancher sur la sortie directe de la cuve du compresseur et impérativement utiliser tout le long de la chaine de raccordement des embouts et raccords d’air gros débit.
Sans cela vous verriez les performances de votre compresseur d'air chuter considérablement.

Un technicien Toupour est à votre disposition pour trouver le compresseur d'air qui conviendra le mieux à vos besoins : (prix d'un appel local) 04 84 49 05 72.